Conseils & Astuces Budget

Le WOOFING ! Pour tous ceux qui veulent allier voyage et éco-responsable !

Le WOOFING ! Pour tous ceux qui veulent allier voyage et éco-responsable ! 1

Si vous voulez économiser de l’argent et apprendre quelque chose de nouveau en même temps, alors voyager en mode Woofing est fait pour vous. Mais, en quoi consiste ce nouveau mode de vacances ?

Le Woofing est avant tout un échange culturel et un partage de savoir-faire. Il n’y a aucune subordination entre vous, les Woofers et les hôtes. Les deux parties profitent de l’échange.

Quel est le principe du Woofing ?

Le WWOOFing est en fait un acronyme pour World Wide Opportunities On Organic Farms. Les WWOOFeurs (membres bénévoles) vivent dans des familles d’accueil où ils apprennent l’agriculture durable et la vie rurale. Ils retournent ensuite dans leurs communautés pour partager ce qu’ils ont appris.

Les agriculteurs allient ainsi détente, bien-être et plaisir de travailler la terre. Ils permettent aux touristes d’aider les locaux en leur donnant un coup de main. Ils découvrent également d’autres cultures en voyageant. Ce concept est né dans les années 1971 en Angleterre.

Fonctionnement, point particulier à mettre en valeur

D’abord, pour bénéficier de ce concept, il faut devenir un Woofer. Ainsi, il faut faire une inscription auprès de l’association Woof.

Après l’inscription, on peut découvrir plusieurs pays dont la France.

Par ailleurs, il y a des pays qui demandent une cotisation à la suite de l’inscription pour voir la liste des pays qui propose le Woofing. Mais il y en a qui ne demandent pas la cotisation.

Par exemple, en France il faut payer 15€ pour voir la liste des fermes françaises qui autorisent les Woofers. Mais cette cotisation se différencie d’un pays à l’autre. Aux USA, elle est de 30 ou 40 dollars tandis qu’en Pologne c’est gratuit.

A lire aussi :  Quand faut-il partir pour éviter les embouteillages ?

Comment faire du Woofing en France ? À l’étranger ?

Le Woofing est une ancienne tradition pratiquée en France depuis des temps immémoriaux par les agriculteurs. Cette activité a été développée au XIXe siècle pour permettre aux agriculteurs de vendre leurs produits sans avoir à parcourir de longues distances.

Les agriculteurs qui souhaitent participer à cette activité doivent d’abord s’inscrire auprès du service agricole local. La ville n’offre pas de logement aux agriculteurs, mais il existe de nombreuses associations qui les hébergent. Le lieu d’hébergement le plus proche se trouve à Aulnay ou à Nanterre.

Le WOOFING ! Pour tous ceux qui veulent allier voyage et éco-responsable ! 2
Woofing, éco-lieux

Dans ces lieux, les agriculteurs peuvent rencontrer des personnes intéressées par l’agriculture et échanger leurs expériences.

Pour ceux qui décident de voguer vers de nouveaux horizons…

D’autres sites comme Workaway et Helpx proposent des emplois plus diversifiés que ceux proposés par TaskRabbit. Ces emplois sont plus souvent des aides occasionnelles pour des familles, des fermes qui démarrent ou des projets de construction.

Les deux sites comprennent des fermes biologiques d’accueil (y compris des fermes qui cultivent des aliments pour elles-mêmes), des fermes non biologiques, des familles d’accueil, des ranchs, des chambres d’hôtes et des auberges de jeunesse. Ils offrent également des possibilités de bénévolat sur des voiliers.

Quel visa pour le Woofing ?

Un visa PVT est un excellent choix si vous souhaitez faire du bénévolat à l’étranger. Vous pouvez travailler sans restrictions ni limites. Vous pouvez par ailleurs voyager librement dans le pays tout en travaillant.

Quels sont les critères pour jouer les hôtes dans le Woofing ?

  • Avoir l’aptitude à faire de l’agriculture biologique est essentielle.
  • Vous devez vous habituer à pratiquer un mode de vie durable.
  • Vous voulez partager les connaissances que vous avez acquises avec des personnes de tous les horizons.
  • Pour ceux qui veulent être les hôtes en Woofing, vous devez pouvoir garantir aux volontaires : trois repas par jour en quantité suffisante (même en jour de repos), un logement chaud, sec, propre et sûr.
  • Vous devez être en capacité de maintenir votre activité sans l’aide des volontaires.
A lire aussi :  Meilleurs sites pour impression photos pas chère

Les avantages et les inconvénients de Woofing

Le concept de voyage Woofing permet de découvrir un nouveau pays en étant en contact avec la population locale. Il permet de voyager à moindres coûts, de faire des connaissances et de voir la vraie vie dans des pays étrangers.

Ainsi, il permet de prendre l’air à la campagne tout en aidant la population locale. Donc, on va mieux connaitre la culture du pays d’accueil tout en y visitant, car l’horaire de travail nous permet d’avoir le temps de visiter les alentours. Ensuite, l’hébergement et le logement sont totalement gratuits.

Tester une autre vie – est le premier avantage d’un futur Woofer. Il découvre une nouvelle façon de vivre à la campagne, entre les techniques de jardinage, l’agriculture ou l’aménagement d’un sentier de randonnée.

Une précieuse occasion de vivre en immersion – Vous serez accueilli par un hôte expérimenté qui vous fera découvrir la culture du pays. Il vous apprendra également à vous déplacer et à apprécier la cuisine locale. Vous rencontrerez des personnes d’âges et de milieux différents et apprendrez à connaître leur vie. Cette expérience durera une semaine ou plus, en fonction de la durée de votre séjour.

Découvrir une autre culture – Et non, le Woofing ce n’est évidemment pas le bagne. Vous ne travaillez pas plus de 5 heures par jour. Vous pouvez quitter le périmètre de la ferme. Mais n’oubliez pas de vous renseigner au préalable sur le transport. Et si, le soir, vous n’avez pas envie de sortir, ce sera toujours l’occasion de discuter de la culture de vos familles d’accueil.

A lire aussi :  ALTERNATIVES AU SUCRE : par quoi peut-on le remplacer au meilleur prix ?

Des révélations culinaires à l’horizon ! – Vous ne reviendrez peut-être pas de votre voyage Woofing avec l’envie de quitter la ville pour élever des chèvres dans une ferme biologique urbaine. En attendant, vous pourriez vivre une révélation gastronomique.

woofing
Woofing, Voyage éco-responsable

Les petits hics auxquels il faut être vigilants…

Par contre, le travail dans la campagne peut être pour certain un obstacle. De plus, l’idée de partir en vacances et de travailler peut rendre quelques visiteurs retissant.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le travail n’est pas si dure surtout si on travaille dans une ferme. Ensuite, le travail chez des particuliers peut avoir des risques, alors dans le cas où on adopte ce concept, il ne faut pas oublier d’être couvert par une assurance. Autrement dit, il faut avoir une assistance médicale et une responsabilité civile durant les vacances.

Donc, le Woofing est une manière de passer des vacances à prix réduit tout en ayant le temps de visiter la région. Certes, il n’est pas fait pour tout le monde, notamment pour ceux qui n’aiment pas le travail à la campagne.

Si vous êtes plus dans cette idée à long terme, vous pouvez toujours opter de vous installer dans des villages écologiques pour de longues durées. Dans le même esprit, différents sites internet regroupent les meilleures offres en termes de gîtes et hôtels écoresponsables tels que GrouponExpediaHotels.comCampings.comeDreamsCdiscount Voyages.

À propos de l'auteur

Myriam Zinelabedine