Bon à savoir Shopping de Noël

Situations à risque pour parents-Père Noël !

RisquePereNoel
Écrit par Syrine

Voilà… Le jour J approche, celui dont vous avez entendu parlé quasiment tous les jours depuis 2 mois.

Il y a eu le long épisode de la liste, où tous les catalogues déposés dans la boîte aux lettres -depuis octobre- ont été épluchés dans tous les sens, avant d’arriver à une sélection raisonnable.

Il y a eu les questions embarrassantes du type « comment fait le Père Noël pour entrer dans la maison alors qu’on n’a pas de cheminée ? » dont vous vous êtes sortis avec brio (vous êtes des parents qui déchirent !).

Vous avez finalement réussi, malgré tous les obstacles du jouet fétiche, comme le nouveau Furby, en rupture, du colis perdu et autres événements imprévus, à rassembler tous les précieux cadeaux.

Vous pensez que vous allez peut-être enfin souffler. Erreur ! Tant que les cadeaux ne sont pas ouverts, pas moyen de relâcher votre vigilance. Voici quelques situations à risque que vous pouvez encore rencontrer (toutes garanties 100% vécues)

RisquePereNoel

Va-et-viens inhabituels

Vous vous êtes arrangé pour acheter si possible en promo les cadeaux pendant que les enfants étaient à la crèche, chez la nounou ou à l’école. Vous êtes trop forts. Mais les enfants s’étonnent de croiser dans la rue et dans l’ascenseur les autres parents les bras chargés de cadeaux, un air mi-gêné, mi-complice… Et pourquoi ? Et pourquoi ? Vous inventez une recrudescence d’anniversaires, les enfants s’étonnent de ne recevoir aucune invitation.

La cachette

Ou plutôt les cachettes car vous pouvez rarement caser tous les cadeaux volumineux des enfants au même endroit.

Sous le lit, c’était une bonne idée, sauf que nos chères têtes blondes ont une passion pour le 4 pattes et les jouets qui roulent sous les meubles.

En haut de l’armoire, c’était une bonne idée, sauf qu’allez comprendre pourquoi vous n’arrivez plus à la refermer et évidemment les enfants veulent vous aider à « réparer ».

A la cave, c’était sans aucun doute LA meilleure cachette, jusqu’au moment où un gentil membre de votre famille va y chercher une bonne bouteille en oubliant l’enfant qui est sur ses talons.

Rassurez-vous, même si vous avez trouvé la cachette idéale, les enfants ont comme un 6e sens pour la trouver. La solution donnée par une maman : dès qu’un cadeau est découvert, elle file racheter un papier cadeau différent en douce et le remballe !

Le papier cadeau

Ca fait des mois que vous félicitez vos enfants sur leurs performances au memory, alors ne vous étonnez pas de leur sens de l’observation surdéveloppé. Au premier coup d’oeil, ils ont reconnu le papier cadeau qui était dans le placard, ou celui des gentils scouts qui étaient pile à côté du manège où vous leur avez exceptionnellement payé 4 tours d’affilés. Une année, vous avez joué les feignants et ça n’a pas loupé, ils vous ont demandé pourquoi les papiers cadeaux étaient estampillés La Grande Récré, Oxybul…

Cette année, vous avez fait hyper gaffe à tous ces pièges et vous avez en plus dégotté le papier cadeau qui va leur mettre les étoiles dans les yeux ! Yes !

Les étiquettes cadeaux

Oui mais.. c’était sans compter le dernier obstacle : celui des étiquettes cadeaux. La première année, vous vous étiez fait avoir comme un bleu en oubliant d’en mettre et n’aviez pas su quoi répondre à l’enfant qui demandait : « mais comment tu sais qu’il est pour moi celui-là ? » L’année d’après vous aviez demandé à tout le monde de mettre des étiquettes cadeaux, c’était sans compter sur le zèle de Tata Simone qui avait mis « De la part de Tata Simone »… Comment ça, ce n’est pas de la part du Père Noël ?

La venue du Père Noël

Depuis des jours, vous avez trouvé des explications aux Pères Noël de pacotille qui pullulent dans les rues et les centres commerciaux. Entre Marcel qui prenait sa pause clope en ayant enlevé sa fausse barbe et les changements de taille incessants de ce Père Noël commercial, vous avez eu chaud. Mais voilà, le soir de Noël, pas moyen de coucher les enfants surexcités.

Super Tonton a la solution : il insiste pour venir déposer les cadeaux dans le magnifique costume qu’il a acheté exprès. Et année après année, les enfants se demandent pourquoi le Père Noël dépose toujours les cadeaux quand Super Tonton est aux toilettes.

Bref, on a beau tout prévoir, les enfants mettent toujours le doigt là où ça fait mal, mais rassurez-vous tant qu’ils ont le désir d’y croire, ils y croiront !

Et vous, vous avez eu chaud cette année ?

À propos de l'auteur

Syrine

7 Commentaires

  • Merci pour cet article qui m’a bien fait marrer! Vous décrivez avec beaucoup de brio toutes ces situations loufoques de Noël! Les enfants ont le chic pour repérer les éléments louches et peu crédibles, être à l’affut du moindre signe révélateur haha. C’est un excellent résumé des « bourdes » à anticiper. Le coup des différents Père Noël croisés le même jour ou de corpulence variable donne toujours lieu à de multiples questionnements! Ca me rappelle des photos que des proches avaient faites dans des centres commerciaux et lorsque les enfants regardaient leurs clichés respectifs, tout fiers de prendre la pose à côté de leur idole barbue, et qu’ils s’apercevaient que des détails clochaient entre eux!! Sans parler des fameuses questions: « mais il aura le temps hein de passer à la maison?!! Comment il va faire pour rentrer chez nous?! ». Quant aux cachettes, le dessous du lit est à tout prix à bannir, moi-même étant enfant, j’avais découvert pas mal de choses et ça avait attisé ma curiosité! Et puis je n’avais pas attendu pour commencer à ouvrir certains emballages^^.Du coup ma mère avait ensuite opté pour le grenier. L’astuce du papier cadeau est bien trouvée et effectivement en choisir un plus personnel que ceux des grandes enseignes de jouets est préférable. Et puis le moment de la disposition des cadeaux sous le sapin tard le soir est périlleux aussi! Je me souviens d’une fois ou j’avais dit « je veux en avoir le cœur net » et m’étais postée toute la nuit dans le salon pour attendre le père Noël! Ma mère n’en pouvait plus, attendait que je m’endorme, et à chaque pas « maman, c’est toi?? »!! J’avais malheureusement découvert le pot aux roses ce jour là! C’est tellement important de maintenir les enfants dans cette féérie le plus longtemps possible…

  • On finit toujours par être confronté au principe de réalité. Les enfants sont très observateurs, ils adoptent les attitudes de leurs parents. Il est donc logique qu’ils se posent des questions sur la provenance des paquets, du papier cadeau ou des étiquettes. Cela reste toutefois des moments extraordinaires que de voir ses enfants s’émerveiller au pied du sapin le matin de Noel.

  • Il est très marrant cet article, j’ai beaucoup aimé. Les enfants sont très fort pour poser des questions auxquelles on ne sait pas répondre. Il faut avoir de l’imagination !

  • J’ai trouvé l’article amusant et bien écrit.
    Cela m’a même attendrie.
    J’ai juste un souvenir concernant le Père Noël (sauf celui de mon village chaque année à l’arbre de Noël), aujourd’hui encore je ne sais pas quel membre de ma famille était sous le déguisement mais je me souviens que cela était une réussite totale.
    Sans rien remarqué, on sonne à la porte et là le Père Noël entre.
    Personne n’était absent pourtant. Cela reste un grand mystère, il faudrait peut être que je demande à ma famille la vérité.

  • J’ai vite arrêté de jouer au père Noël avec mes enfants.
    Cela est très compliqué selon les situations, les familles et les enfants malins.
    Je pense que cela se perd de plus en plus de jouer à fond la carte du père noël qui est passé dans la nuit avec ses rennes.
    Dommage cependant que cette magie s’éteigne.

  • Bravo pour l’humour et ce comique de situation. Du vécu raconté avec drôlerie. Pour ne pas que je cherche trop les cadeaux, j’en avais toujours un en avance pour m’occuper, chacun ses solutions…

  • Il est amusant mais tellement vrai cet article… Par contre concernant le deguisement du pere noel, dans certains villages ont proposent les services d’une personne qui passe pendant la soirée. Au plus il y a de demande et au moins c’est cher…

Laisser un commentaire

17 − 9 =