En savoir plus

Le Singles’Day VS Cyber Monday : un match gagné d’avance

Sur ce sujet, il est très difficile de proposé un article « match », comme nous avions pu le faire dans Singles’Day VS Black Friday. En effet, si vous avez lu l’article, vous avez sans doute vu que depuis 2015, le Singles’Day génère plus de chiffre d’affaire que le Black Friday et le Cyber Monday réunis.

La comparaison n’a donc pas lieu d’être. Mais quelques explications s’imposent sur l’impact de ces événements sur notre manière de consommer, en France.

Cyber Monday : extension du Black Friday

C’est la première chose à mettre en lumière. Le Cyber Monday est né du Black Friday. Suite au succès incroyable et aux foules générées par le black Friday, les sites e-commerce se sont engouffrés dans la brèche et ont voulu saisir l’opportunité trop belle de prolonger les offres du Black Friday.

C’est ainsi qu’est né le Cyber Monday : le lundi des promos « cyber » orientées informatique, geek, jeux vidéo, etc.

Depuis près de 2 ans, ce sont des phénomènes que les iGraaliens observent de très près. Malheureusement, le Cyber Monday n’est qu’une pâle réplique du Black Friday. En effet, après le jour du Black Friday, on note immédiatement l’essoufflement du mouvement, même si certains sites vont jusqu’à proposer une Cyber Week.

En vérité, seul le Black Friday a un réel impact. Le Cyber Monday et la Cyber Week proposent des promotions certes intéressantes, mais pas si différentes des promotions déjà proposées au cours de l’année.

Singles’Day VS Cyber Monday : l’impérialisme chinois

Il est évident que le Singles’Day n’est pas comparable au Cyber Monday. Le phénomène chinois s’impose de lui-même.

La preuve : en 2016. Le groupe chinois Alibaba, leader du Singles’Day, a généré 1 milliards de dollars de chiffre d’affaire dans les 5 premières minutes du Singles’Day. En 2h, le chiffre est passé à 7.2 milliards, puis à 14.3 milliards en 24h.

En 2015, Black Friday et Cyber Monday réunis rassemblaient 3 milliards de dollars. Honorable, certes, mais bien loin du géant chinois.

Selon le magazine Forbs, c’est l’événement commercial qui génère le plus de profits au niveau mondial et l’évolution ne peut être que croissante dans les années à venir.

Le PDG d’Alibaba, Jack Ma envisage qu’à horizon 2025, la moitié des revenus du Singles’Day pourraient provenir d’achats d’internautes non-chinois. Le pari est lancé, et on voit déjà l’essor du Singles’Day en France.

Singles’Day, Black Friday, Cyber Monday : le nouveau format des soldes ?

Avec l’impact du Singles’Day sur le commerce mondial, notamment grâce à ses chiffres mirobolants, on est en droit de se poser la question des habitudes de consommation.

En France, on reste très attachés aux soldes, qui, avant l’avènement d’internet, étaient le seul point de repère pour acheter moins cher, à moins de faire partie d’un fichier-client.

Avec Internet, les habitudes ont déjà changé. Qui ne s’est pas jamais fait cette remarque : De toutes façons, les sites sont tout le temps en promo ! De plus, depuis les dernières lois et le concept de soldes flottants, la période de soldes n’est plus représentative. Elle dure plus (trop ?) longtemps, et force les boutiques à renouveler leurs stocks en commandant des collections « spéciales soldes » avec une qualité souvent au rabais.

Et en face, on retrouve des événements ponctuels, avec des prix cassés tout de suite, qui forcent à se dire : C’est maintenant ou jamais ! Et le succès est au rendez-vous. On cite alors :

  • Singles Day
  • Black Friday
  • Boxing Day

Que des événements non-européens qui déferlent telle une vague sur laquelle les internautes ne se font pas prier à surfer. Evidemment : on est prêt à payer des frais de port, des frais de douane, pour profiter d’offres qui malgré cela seront moins chères qu’acheter en soldes chez des marchands traditionnels. Il n’y a qu’à voir le succès des ventes privées… Aïe.

Il est donc probable que nos marchands français préférés se mettent rapidement au diapason pour nous proposer de plus en plus d’offres flash. De quoi modifier durablement nos repères en termes de promotions !

À propos de l'auteur

Perrine

Chez iGraal, je suis responsable du pôle éditorial et community manager.

Avec mon équipe de "Chasseresses de bons plans", je déniche tous les codes, astuces et nouveautés sur nos sites partenaires pour vous permettre de ne rien rater des promos du moment.

Laisser un commentaire