En savoir plus

Le Singles’Day en France

Le Singles Day en France
Écrit par Perrine

Il y a la France dans le Singles’Day (les français qui cherchent à faire valoir le Made in France en Chine), et le Singles’Day en France (les français qui organisent le Singles’Day, pour les français).

Le Singles’Day en France à de quoi interpeller. Pas (encore) démocratisé, a-t-il vraiment une chance de se fondre dans le paysage promotionnel métropolitain ?

Le Singles’Day en France : rêve ou réalité ?

La réalité est la suivante : les sinophiles considèrent surement le Singles’Day en France comme une réalité. En effet, les sites chinois présents en France fêtent le 11.11 à la mode chinoise. Cependant, des sites comme Aliexpress proposent une interface différente entre le site chinois et le site français pour s’adapter à la demande. L’offre n’est donc pas la même qu’en Chine. Cela peut créer des déceptions, car l’offre est moins étendue.

Bref : le Singles’Day en France, oui. Mais.

Mais c’est encore un rêve car même si le Singles’Day d’Alibaba cherche à s’ouvrir au monde, il reste encore du chemin à faire :

  • Démocratiser l’événement, loin des traditions françaises. Même s’il peut plaire avec son côté anti-Saint Valentin.
  • Le 11.11 est un jour férié : un avantage côté shopping. Mais pourrait-on laisser se faire dépasser les commémorations de la Grande Guerre par le Festival International du Shopping ?!
  • Le Singles’Day est une bonne opportunité d’ouvrir la saison des achats de Noël. Alors qu’il est d’usage de proposer un match Singles’Day VS Black Friday, le jour des célibataires + la cyber-week + les promos de Noël permettent de s’y prendre à l’avance. A contrario, on sait aussi que trop de promos, tuent les promos.

Difficile donc de faire un pronostique sans contraste. Côté e-commerce, on sent tout de même le potentiel d’une ouverture côté consommateur. Acheter moins cher arrange tout le monde et la tentation est forte.

Les enjeux du Singles’Day en France

Pour relever le défi du Singles’Day en France, il faudra que les marchands se mettent au diapason des consommateurs. En effet, la tendance chinoise tend de plus en plus à se vérifier en France. Et si l’objectif des sites est de toucher une population chinoise installée en France, alors il faudra redoubler d’efforts.

En effet, le cabinet conseil Forrester qualifie les consommateurs chinois de « Super-shoppers ». Ils ne veulent plus uniquement profiter d’offres promotionnelles et obtenir le plus grand choix. Il veulent avant tout une offre exclusive, une expérience d’achat agréable et rapide sans fioritures.

Et gare à la logistique : les internautes sont de moins en moins tolérants quant aux retards de livraison, aux paiements qui bugguent ou encore aux sites indisponibles pour cause de trop forte affluence.

Voilà donc les défis à relever pour accueillir le Singles’Day en France comme il se doit.

Notre avis : le Singles’Day en France pourrait s’imposer

On aurait quand même tendance à prendre position, chez iGraal, pour dire qu’un événement promo comme le Singles Day n’est jamais de trop ! Et qu’aux vues des Singles Day 2015 et Singles Day 2016, nos membres semblent plutôt conquis par un tel événement.

Selon nous : on n’achète pas pendant le Singles’Day les mêmes produits que pendant le Black Friday ou sur les sites traditionnels pour Noël. Cela permet certes d’étaler les dépenses (tant mieux !), mais aussi d’augmenter les catégories de cadeaux.

Un événement promotionnel de plus permettrait donc de soulager le budget cadeau de Noël, et le risque de « cannibalisme des offres » semble raisonnable dans la mesure où plusieurs options sont possibles.

À propos de l'auteur

Perrine

Chez iGraal, je suis responsable du pôle éditorial et community manager.

Avec mon équipe de "Chasseresses de bons plans", je déniche tous les codes, astuces et nouveautés sur nos sites partenaires pour vous permettre de ne rien rater des promos du moment.

Laisser un commentaire

6 + neuf =