Bon à savoir Voyage - Vacances - Weekend

Qu’est ce que le Woofing ?

woofing
Écrit par Claire

Vous souhaitez partir en vacances en faisant des économies et en apprenant une nouvelle connaissance, le voyage en mode Woofing va vous convenir. Mais, en quoi consiste ce nouveau mode de vacances ?

woofing

Origine et définition du Woofing

Le Woofing ou World Wide Opportunities On Organic Farms est un concept de voyage économique et bio. Avec le Woofing, on part en vacances pour travailler à la campagne et se détendre.

Alors, il rallie la détente, le bien-être et le plaisir d’apprendre à travailler la terre. Il permet aussi aux vacanciers de donner un coup de main aux fermiers et des agriculteurs ainsi que de découvrir une nouvelle culture dans d’autres pays. Ce concept a vu le jour à Londres.

Fonctionnement, point particulier à mettre en valeur

D’abord, pour bénéficier de ce concept, il faut devenir un Woofer. Ainsi, il faut faire une inscription auprès de l’association Woof. Après l’inscription, on peut découvrir plusieurs pays dont la France.

Par ailleurs, il y a des pays qui demandent une cotisation après l’inscription pour voir la liste des pays qui propose le Woofing. Mais il y en a qui ne demandent pas la cotisation.

Par exemple, en France il faut payer 15€ pour voir la liste des fermes françaises qui autorisent les Woofers. Mais cette cotisation se différencie d’un pays à l’autre. Aux USA, elle est de 30 ou 40 dollars tandis qu’en Pologne c’est gratuit.

Les avantages et les points négatifs de Woofing

Le concept de voyage Woofing permet de découvrir un nouveau pays en étant en contact avec la population locale. Il permet de voyager à moindres coût, de faire des connaissances et de voir la vraie vie dans des pays étrangers.

Ainsi, il permet de prendre l’air à la campagne tout en aidant la population locale. Donc, on va mieux connaitre la culture du pays d’accueil tout en y visitant car l’horaire de travail nous permet d’avoir le temps de visiter les alentours. Ensuite, l’hébergement et le logement sont totalement gratuits.

Par contre le travail dans la campagne peut être pour certain un obstacle. De plus, l’idée de partir en vacance et de travailler peut rendre quelques visiteurs retissant.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le travail n’est pas si dure surtout si on travaille dans une ferme. Ensuite, le travail chez des particuliers peut avoir des risques, alors si on adopte ce concept, il ne faut pas oublier d’être couvert par une assurance. Autrement dit, il faut avoir une assistance médicale et une responsabilité civile durant les vacances.

Donc, le Woofing est une manière de passer des vacances à prix réduit tout en ayant le temps de visiter la région. Certes, il n’est pas fait pour tout le monde surtout pour ceux qui n’aiment pas le travail à la campagne.

À propos de l'auteur

Claire

iGraal est un portail de shopping en ligne qui permet à ses utilisateurs de bénéficier de réductions différées (cashback) ou immédiates (codes promo). L'inscription est gratuite et donne accès à plus de 1400 marchands tels que Boulanger, Sephora, Lastminute et bien d'autres. Découvrez les meilleures offres et actus.

6 Commentaires

  • Quand on a peu de vacances comme moi c’est compliqué de se dire « je vais aller travailler » dans une ferme pendant mes congé. Après sur le principe ça peut être sympa et dépaysant (sans jeu de mot).

  • J’ai vu ça à la télé et je trouve ce concept plutôt intéressant. Une opportunité de faire d’une pierre deux coup, passez des vacances dans un cadre agréable à moindre coût et aider les personnes qui en ont besoin. C’est mêler l’utile à l’agréable. Je pense qu’un jour on testera quand les enfants seront plus grand.

  • Le principe peut intéresser des personnes bien ciblées mais moi, pas du tout. Certes on réalise de grosses économies mais partir en vacances dans le but de travailler me déplait beaucoup.

  • Sympathique ce concept de voyage! Etre immergé dans l’ambiance locale, participer à la vie collective, et découvrir de nouveaux horizons hors des sentiers battus. L’exemple de la vidéo est bien choisi, les paysages du Québec sont à couper le souffle et puis aider à la construction de cabanes c’est plutôt agréable! Le petit chalet est magnifique! C’est vraiment un mode de vacances atypique qui va se développer je pense.

  • J’habite en zone rurale et pour rien au monde je n’adhèrerais à ce concept, mais j’imagine que les bobos en mal de sensation new age vont trouver cela très bien.

  • pour les citadins en mal de campagne pourquoi pas ,mais pour découvrir une région en famille avec des enfants je ne suis pas sur du résultat.mais comme tous les goûts sont dans la Nature ,le concept a surement des adeptes ,personnellement les vacances c’est repos absolu….

Laisser un commentaire

quatre × deux =