Bon à savoir Voyage - Vacances - Weekend

Quand faut-il partir pour éviter les embouteillages ?

éviter les embouteillages
Écrit par Claire

Les départs en vacances sont comme chaque année synonyme de casse-tête pour les automobilistes. Cependant, grâce à quelques astuces simples à mettre en place, vous pouvez prendre la route de manière plus sereine et vous concentrer sur le farniente et la détente une fois arrivés sur votre lieu de vacances !

éviter les embouteillages

Les points à respecter avant son départ pour minimiser l’impact des embouteillages

Aussi, afin de minimiser les embouteillages et les éviter au maximum, il est préférable de programmer son départ en décalé, très tôt le matin ou alors tard dans la soirée. Même si cela n’est pas toujours chose aisée surtout lorsque l’on a des enfants en bas âge. Quoi qu’il en soit, pensez toujours à faire les vérifications nécessaires sur votre voiture pour partir en sécurité.

Une organisation draconienne vous sera donc indispensable pour mener à bien votre départ en vacances avec sérénité !

De plus, il convient d’effectuer toutes les vérifications d’usage de votre voiture avant de prendre la route, à défaut de quoi vous risquez de vous voir contraint de vous arrêter sur la route et ainsi perdre un temps précieux.

De même, consulter Bison Futé et écouter les radios qui informent du trafic comme le 107.7, vous permettra d’évaluer l’état du trafic.

Les précautions à prendre pour éviter le stress des embouteillages

De la même manière, il est plus judicieux de ne pas prévoir votre départ sur la route après votre journée de travail car le stress et la fatigue de la journée ne sera que plus accru si vous tombez sur les bouchons et c’est votre famille qui pourrait bien faire les frais de votre énervement.

Aussi, votre GPS est une aide précieuse pour vous indiquer les trajets évitant les bouchons, il serait donc dommage de ne profiter de cette aide qui vous est apportée.

De plus, passer par les petites routes, les itinéraires bis et les nationales plutôt que les grands itinéraires encombrés est aussi une bonne solution pour gagner du temps en cas d’embouteillages.

Enfin, sur la route le maître-mot de vos vacances sera la patience et en cas de stress ou d’énervement. N’hésitez donc pas à vous arrêter et pensez à faire des pauses régulières de vingt minutes en moyenne pour récupérer et ainsi éviter tout risque d’accident sur la route. Ce sera aussi l’occasion de trouver d’autres stratagèmes pour occuper vos enfants en voiture !

En effet, la période de départs en vacances est souvent marquée par un risque accru d’accidents, c’est pourquoi quelques précautions simples vous permettront de garantir votre sécurité.

À propos de l'auteur

Claire

iGraal est un portail de shopping en ligne qui permet à ses utilisateurs de bénéficier de réductions différées (cashback) ou immédiates (codes promo). L'inscription est gratuite et donne accès à plus de 1400 marchands tels que Boulanger, Sephora, Lastminute et bien d'autres. Découvrez les meilleures offres et actus.

8 Commentaires

  • Il est clair que partir tôt le matin ou tard le soir est gage de plus de fluidité sur les routes (normalement!). Si l’on prévoit son départ de cette façon, il est obligatoire de s’être bien reposé, bien organisé au préalable. J’ai un très mauvais souvenir de trajet avec mon père, qui avait voulu partir malgré sa fatigue, dans le stress et la précipitation. Il s’était endormi et j’avais à peine eu le temps de réagir afin d’éviter l’accident, on avait eu très peur. Il est plus qu’important de s’octroyer des pauses, des siestes, ect, de ne pas avoir un chrono dans la tête, parce que pour quelques minutes de gagnées on peut y laisser sa vie.

  • Il est agréable de partir très tôt le matin, on évite ainsi les bouchons et les fortes chaleurs, mais comme le dit Boulon plus haut, il faut se coucher tôt la veille afin de ne pas s’endormir au volant.

  • Tard le soir ou tôt le matin ,c’est toujours la bonne solution. Avec des enfants, c’est dur. Mais, c’est toujours ce que tout le monde fait.

  • partir le dimanche pour éviter l’affluence des samedis noirs mais comme chacun de nous ne veut pas perdre une seule journée sur les vacances…. Nous avons la « chance » de pouvoir partir en juin ou en septembre donc nous évitons très souvent les bouchons! mais bon c est juin et septembre….

  • Si on peut louer en dehors du sacro saint samedi-samedi, c’est mieux. On evite tous les bouchons. Dans le cas contraire, il faut partir très tot. Sur l’A75 je m’arrange toujours pour passer le péage du viaduc de Millau avant 11h du matin, sinon ce sont les bouchons assurés.

  • Il faut partir en avion ou en train… c’est plus rentable lorsque l’on est que deux, mais le probleme c’est que l’on a pas de moyen de transport sur place. mais faire la route de nuit c’est une solution pour les plus temeraire

  • le mieux reste de pouvoir partir en semaine en évitant les vendredi et les weekends, le mieux est carrement de prendre (si l’on a pas d’enfant) des vacances en septembre ou juin

Laisser un commentaire

un + 3 =