Bon à savoir Mode - Beauté - Forme

Les huiles alimentaires : bonnes pour la santé ?

huiles alimentaires
Écrit par Claire

La santé nous concerne tous. Elle est ce bien précieux que l’on hérite à la naissance, ce capital que l’on protège ou que l’on consomme. Nos choix notamment en matière alimentaire déterminent ce que nous sommes. Les renier ou les négliger c’est en quelque sorte se condamner.

huiles alimentaires

C’est pourquoi il est important de bien faire attention à sa propre alimentation. Manger équilibré et cuisiner les fruits et légumes de saison c’est donner à son corps toutes les vitamines et autres bienfaits dont il a besoin. Pour cela il est nécessaire de varier son alimentation afin de fournir à notre corps tous les apports nécessaires à cet équilibre. Et même des ingrédients insoupçonnés peuvent être la source d’une grande richesse. L’huile en est l’exemple parfait.

Une grande variété d’huiles

Nous connaissons tous l’huile d’olive, l’huile de tournesol ou bien encore l’huile de colza très utilisées dans les salades composées. Mais peu de personnes savent qu’il existe une grande variété d’huiles avec chacune d’elle ses propres propriétés: huiles d’arachide, d’argan, de coprah, de lin, de maïs, de palme… La liste n’est pas exhaustive, mais vous trouverez la plupart d’entre elles à prix bas grâce à un code promo Alice Délice. Toutes ont un point en commun : elles contiennent 100% de lipides c’est-à-dire des graisses nécessaires à notre énergie. Mais toutes n’ont pas la même valeur nutritionnelle

Pourquoi varier les huiles?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’existe pas d’ huile idéale qui apporterait tous les acides gras dont a besoin notre organisme. Elles diffèrent les unes des autres non seulement par leur goût mais aussi et surtout par leur composition nutritionnelle.

A lire aussi :  Que visiter à Paris au mois d’août 2021 ?

C’est la raison pour laquelle elles sont complémentaires et de ce fait il convient de varier, de les alterner ou alors pourquoi pas de les mélanger. Mais chose importante à savoir: elles ne sont pas toutes destinées aux mêmes usages. Si l’on peut se servir de toutes les huiles pour l’assaisonnement, il faut préférer les huiles de coco, d’arachide ou d’olive pour ce qui est de la cuisson tandis que d’autres comme les huiles de colza ou de noix peuvent être nocives avec la chaleur.

Les huiles à privilégier

La première d’entre elles est l’huile d’olive car ses acides gras font baisser le taux de cholestérol et elle est riche en vitamines K et E. Mais elle est pauvre en oméga 3, ce qui n’est pas le cas des huiles de colza ou de noix. Elle peut donc assaisonner l’accompagnement d’un tartare de poisson par exemple, complémentaire concernant l’Oméga 3. Sinon, on peut aussi assaisonner ensemble l’huile de colza et l’huile d’olive pour compléter leurs apports.

Si d’autres huiles comme l’huile de lin qui réduit les risques de troubles cardiovasculaires ou l’huile de tournesol riche en oméga 6 jouissent d’une bonne réputation, l’huile de palme, elle, est au coeur de la polémique car sa forte concentration en acides gras saturés augmente les risques de maladies cardiaques et de cholestérol. Mais pour des raisons économiques elle est très utilisée par les industriels !

Bien choisir son huile est donc important. Mais n’hésitez pas à varier les plaisirs car au-delà du goût vous en recevrez aussi les bienfaits…

A lire aussi :  Les make-up days d'Yves Rocher

À propos de l'auteur

Claire

iGraal est un portail de shopping en ligne qui permet à ses utilisateurs de bénéficier de réductions différées (cashback) ou immédiates (codes promo). L'inscription est gratuite et donne accès à plus de 1400 marchands tels que Boulanger, Sephora, Lastminute et bien d'autres. Découvrez les meilleures offres et actus.