Autre

Paracétamol et Ibuprofène

paracétamol
Écrit par Claire

Lorsqu’on souffre, comment choisir le médicament adéquat entre le paracétamol et l’ibuprofène ? Tout d’abord, on rappellera que l’Organisation mondiale de la Santé a créé un classement des antidouleurs, et que ces deux substances font partie du premier palier, qui comprend les douleurs légères et modérées.

paracétamol

Il n’y a donc pas besoin d’ordonnance pour se les procurer dans les doses normales fixées par la loi. Autrement dit, on doit pouvoir décider nous-mêmes lequel est le plus approprié, et c’est pour ça que cet article est là. Notre choix dépendra surtout du type de douleurs et de la situation de la personne. La différence principale entre le paracétamol et l’ibuprofène, c’est que le premier est un antalgique, tandis que le second est un analgésique. Qu’est-ce que ça signifie ?

Des médicaments différents !

Un antalgique atténue la souffrance, un analgésique l’élimine. D’autre part, l’ibuprofène est un anti-inflammatoire, ce n’est pas le cas du paracétamol. On les utilise pour les douleurs musculaires, les maux de tête ou encore la fièvre. La meilleure façon de traiter sa douleur est de prendre en premier lieu du paracétamol, puisqu’il a peu d’effets indésirables et est bien toléré en général, mais attention en cas d’antécédents hépatiques.

Quand et comment prendre ces médicaments ?

Un adulte peut prendre jusqu’à 3 g par jour, en attendant 4 heures au moins entre chaque prise (500 à 1000 mg). Pour les enfants, il vaut mieux répartir en 4 ou 6 prises, et pas plus de 60 mg par jour et par kilo. Si son effet est insuffisant, opter alors pour l’ibuprofène.

Il vaut mieux ingérer ce dernier tout en mangeant, afin de réduire le risque de brûlures d’estomac et faire attention aux contre-indications : antécédents d’ulcère gastrique, grossesse de plus de 6 mois, anticoagulants. Pour les maux de tête ou courbatures, le dosage est de 200 mg ; pour ce qui est inflammatoire, 400 mg.

Pas plus de 1200 mg par jour pour un adulte (4 heures entre les prises) et 20 à 30 mg par jour et par kilo pour un enfant (6 heures entre les prises). Les prendre en alternance de deux heures est possible, mais faire attention à ne pas dépasser les dosages.

Où les trouver ?

Pour terminer, nous trouverons ces médicaments dans les pharmacies sous divers noms. Pour le paracétamol, les plus connus sont Doliprane, Dafalgan et Efferalgan. Quant à l’ibuprofène, ce sera Algifor, Advil, Spedifen, Nurofen. Il faut toujours respecter les dosages recommandés sous peines d’être atteint d’effets indésirables pouvant être très grave.

Une alternative naturelle

Et si vous pouviez avoir dans votre placard des produits naturels pour vous soigner ? C’est possible avec les huiles essentielles : elles nous permettent de nous soigner rapidement et surtout naturellement. Contrairement aux médicaments, on les trouve sur l’internet et en plus, iGraal propose du cashback santé.

Mais attention, les huiles essentielles ne sont pas à utiliser à n’importe comment, il existe de nombreuses combinaisons et restrictions, vous pouvez trouver toutes les infos utiles dans des livres dédiés aux soins par les huiles essentielles, ainsi vous êtes capable de vous soigner seul et naturellement (en cas de doute et de persistance des symptômes, il est utile de consulter un médecin).

Mais alors quelle huile utiliser pour quel mal ?

huile-essentielle-nature-et-decouvertes
Bon plan : Découvrez les secrets des huiles essentielles avec « Ma bible des huiles essentielles ».

Prix : Chez Nature & Découvertes à 23€ + 3,5% de cashback.

Achetez chez Nature & Découvertes

* Les prix et les cashback présentés sont ceux du 02/01/2015, Ils sont susceptibles d’évoluer.

Et vous, quelles astuces bien-êtres privilégiez-vous ? Huiles essentielles ? Luminothérapie ?

À propos de l'auteur

Claire

iGraal est un portail de shopping en ligne qui permet à ses utilisateurs de bénéficier de réductions différées (cashback) ou immédiates (codes promo). L'inscription est gratuite et donne accès à plus de 1400 marchands tels que Boulanger, Sephora, Lastminute et bien d'autres. Découvrez les meilleures offres et actus.

9 Commentaires

  • C’est vrai que l’on a tendance à en prendre sans vraiment savoir ce qu’il convient le mieux. Moi j’ai l’habitude de prendre systématiquement de l’Ibuprofène lorsque j’ai mal à la tête par exemple mais il serait mieux que j’opte pour du paracétamol si les effets sont moins indésirables.

  • étant migraineuse depuis des années , l’ibuprofène fait effet avec des règles d’hygiène de vie très stricte sans trop de gène a l’inverse du paracétamol qui n’agit pas assez vite et me fait souffrir de l’estomac .chacun peux trouver son compte dans les 2 médicaments a condition de ne pas en abuser….et de consulter si les douleurs sont vraiment insupportables .

  • Effectivement même si ces médicaments sont « anodins » et en général bien tolérés, il faut rester vigilent, et respecter les espaces entre les prises, prendre en compte les effets indésirables, et la compatibilité si l’on a d’autres traitement en parallèle. Pour les enfants je trouve que le Doliprane est très adapté.

  • A mon avis, il faut avoir les deux dans sa pharmacie car on en a finalement besoin très souvent. C’est l’intensité de la douleur qui me fait choisir lequel des deux prendre, tout en respectant la posologie.

  • Les gens ont parfois tendance à prendre ces médicaments en trop grande quantité et pas assez espacé, 2 médicaments utiles si on les prend en cas de besoin et sans excès.

Laisser un commentaire

11 − 8 =