Actu des marchands

Les produits Adidas pour le développement durable

Adidas et le développement durable
Écrit par Claire

Le géant des équipements sportifs Adidas, se positionne depuis peu comme un grand acteur de la protection de l’environnement, en créant des produits de développement durable. Cela se traduit par l’utilisation des facteurs de production recyclées, des matières première bio et par l’exécution de procédés de fabrication qui concourent à la préservation d’un environnement vert.

Adidas et le développement durable

Comment Adidas contribue au développement durable ?

Depuis 2000, Adidas est l’unique société de production d’équipements sportifs, qui publie chaque année, des rapports sur le développement durable. Le travail de développement durable dans le Groupe Adidas intègre les aspects ci-dessous :

  • en premier lieu, Adidas a éliminé les matières, traitements et activités qui sont polluants pour l’environnement et utilise désormais, uniquement des matières bios et des pratiques qui sont vecteurs d’un développement durable.
  • Deuxièmement, Adidas utilisera des matières recyclées, tant que la technologie permet.
  • Troisièmement, Adidas s’est engagé à éviter d’utiliser du PVC dans toutes les catégories de produits qu’il fabrique. À présent, 99% des produits de la marque ne contiennent pas PVC.

Adidas investit non seulement dans le coton durable, en l’utilisant exclusivement et en encourageant les producteurs de ce type de coton en injectant des fonds dans le projet  » Initiative pour un Coton meilleur ». Cette Initiative a pour but d’améliorer l’empreinte environnementale de l’industrie du coton.

Une des stratégies du Groupe Adidas, dans le domaine du développement durable est d’utiliser les lucarnes de grands évènements sportifs, pour faire partager les idéaux du groupe dans le domaine et sensibiliser les populations, à travers ses produits.

Cela a été fait lors des jeux olympiques 2012 de Londres, notamment lors des compétitions de tennis, où tous les athlètes qui sont habillés par l’équipementier ont arboré de façon exclusive, des produits de développement durables. Ainsi l’on a pu voir durant cette compétition, des athlètes célèbres comme Murray ou Tsonga porter des T-shirts en polyester qui ont été faits à partir de bouteilles de boisson ou des bouteilles de détergent, recyclées.

Les bienfaits de cette politique

C’est très important pour nos athlètes de porter les produits de développement durable. On peut estimer par cela que le développement durable est soutenu par des personnes qui symbolise l’effort et la vertu. Les athlètes peuvent être assurés qu’Adidas a fait des efforts considérables pour maximiser la promotion des produits de développement durable, sans toutefois occulter la performance d’exécution qui est reconnue à la marque.

Toutes les marques reconnues, devraient à l’instar du groupe Adidas, œuvrer pour la préservation d’un environnement vert, en s’inscrivant dans le développement durable. Cela est gage de succès pour les entreprises elles-mêmes, mais aussi pour la vie de l’ensemble de la planète.

À propos de l'auteur

Claire

iGraal est un portail de shopping en ligne qui permet à ses utilisateurs de bénéficier de réductions différées (cashback) ou immédiates (codes promo). L'inscription est gratuite et donne accès à plus de 1400 marchands tels que Boulanger, Sephora, Lastminute et bien d'autres. Découvrez les meilleures offres et actus sur Google +.

8 Commentaires

  • On ne peut que saluer ce genre d’initiative. Attention toutefois, les matières utilisées pour en remplacer d’autres finissent parfois elles aussi par être dans le collimateur (L’aspartame par exemple…).

  • c’est bien tout ça, mais ça aurait été mieux qu’Adidas fabrique en europe ou il y a un vrai controle des matières premières, parce que si vous chercher du coton Bio en Chine, vous en trouverez dès demain… mais pas si bio que ça….

  • C’est très important que des symboles somme Adidas, de grandes enseignes montrent l’exemple et s’investissent pour l’environnement. Même pour le client, la possibilité d’avoir des vêtements plus « sains », moins chimiques et nocifs, est très important. Espérons que ça devienne une habitude, que la tendance s’inverse.

  • je suis d’accord avec marinabr, il est difficile de contrôler les choses essentiels dans les pays low costs (par exemple le travail des enfants) alors les matériaux ou les process….

  • encore un argument commercial pour plaire au public de la part d’une grande marque, et ne pas perdre trop de part de marché. Mais cette marque est loin d’être la première à faire de genre d’action : voilà ma pensée.

Laisser un commentaire