Maison - Electroménager - Jardin

Les jardins partagés et vergers publics

Jardins partagés et vergers publics
Écrit par Claire

Depuis quelques temps, ce concept revient sur le devant de la scène. Son succès continue à aller de l’avant. C’est une autre façon de savoir partager, de donner pour recevoir. Ce qui semble basic au départ, peut devenir une belle aventure entre deux personnes. qui se respectent. Une belle leçon de vie.

Jardins partagés et vergers publics

Pourquoi opter pour un jardin partager et verger public?

On peut par exemple être propriétaire d’un bout de terrain et on n’a pas forcément ou l’envie de le cultiver, encore moins tout seul. Ce concept dans ce cas vous plaira. Votre terrain ne sera pas en friche mais bien entretenu par quelqu’un qui saura le faire ou qui apprendra à le faire avec vous ou quelqu’un d’autre.

Pour partager le jardin, potager ou verger, il faut juste au moins deux personnes et vouloir y participer au concept. C’est tout simplement un échange de bons procédés, l’un a le terrain et l’autre l’envie de cultiver quelque chose par lui-même.

Pourquoi en arriver à ce concept? Il y a plusieurs raisons

La première qui vient à l’idée c’est un bénéfice financier pour les deux parties. En effet, la personne qui travaille le jardin en verra sortir des beaux et bons légumes qui lui seront sûrement moins chers qu’au marché.

Il pourra utiliser la méthode qui lui semble la mieux adaptée à lui et sa famille, sans pesticide, bio, etc… le second recevra en échange de son terrain, un pourcentage des récoltes qui est souvent évalué à 20% et il aura en prime un terrain qui sera peut-être fertilisé mais surement bien entretenu.

Plusieurs méthodes se sont développées ces dernières années

Ce dernier vient s’jouter à la liste. Auparavant on parlait plutôt de jardins ouvriers. Ces jardins se louaient soit à la commune ou à un particulier et on y cultivait des fleurs, fruits et légumes mais pour soi-même. Comme c’était une location de terrain, il n’y avait pas de raison de donner le fruit de son labeur.

C’était aussi une belle façon de faire des connaissances car souvent ces jardins étaient dans un même endroit et surtout les locataires étaient réunis par une même passion, le jardinage. Que vous soyez propriétaire du terrain ou futur locataire, donnez de la visibilité à votre offre ou demande.

La mairie est aussi l’endroit ou on peut s’informer. D’autre part, vous trouverez aussi tous les annonces sur les sites gratuit qui fleurisse un peu partout, le site le boncoin.fr étant le plus bel exemple.

De nos jours, on pense surtout que c’est souvent le manque d’argent qui poussent les gens à trouver des solutions pour mieux s’en sortir. Les jardins partagés et vergers publics en sont un bel exemple de convivialité à une époque où on en a bien besoin.

À propos de l'auteur

Claire

iGraal est un portail de shopping en ligne qui permet à ses utilisateurs de bénéficier de réductions différées (cashback) ou immédiates (codes promo). L'inscription est gratuite et donne accès à plus de 1400 marchands tels que Boulanger, Sephora, Lastminute et bien d'autres. Découvrez les meilleures offres et actus.

6 Commentaires

  • Je trouve cela vraiment génial !
    J’ai toujours connu et grandi avec un potager car mes parents on une maison à la campagne et j’ai un papa très actif chez lui, mais depuis que j’ai mon appartement en ville, j’ai fait une croix dessus.
    Je ne vous raconte pas la joie quand je retourne chez mes parents l’été pour manger leur fruits et légumes frais.
    Ceci serait donc une solution pour moi, de manger encore des aliments qui ont du goût, la saveur de mon enfance…

  • Génial ce concept! Certaines personnes âgées par exemple qui possèdent des parcelles, les ont cultivé mais malheureusement ne le peuvent plus, grâce à cette méthode, une belle rencontre peut se créer, des liens se tisser, et chacun y trouver son compte. Beaucoup de gens souhaitent jardiner, manger leur propre production mais il y a souvent des freins, et pouvoir contenter les diverses requêtes est une belle initiative. Il existe des terrains à louer près de chez moi, et c’est avec plaisir qu’après leur travail des personnes viennent jardiner, voir pousser leur légumes ect. Au final beaucoup de positif sur plein de plans.

  • Je connaissais le concept de location de jardin mais pas celui du partage. Je trouve que c’est une très bonne idée, qui permet de rendre le jardinage accessible à beaucoup de personne.

  • En ville il y avait les jardins ouvriers, qui disparaissent peu à peu face à la frénésie de construction des promoteurs. Je trouve cette idée excellente car transposable partout en France, en ville ou à la campagne. Cela permet aussi à des personnes agées et isolées de faire entretenir leur terrain et de voir du monde.

  • Je trouve ce concept vraiment excellent. Il faut bien sure avoir confiance en la personne qui va cultiver… Mais c’est vrai qu’il n’y a que des bons coté sur ce système…

  • Concept très sympathique encore faut il aimer jardiner, on revient de plus en plus vers ce type de concept de coopération, c’est une bonne chose.

Laisser un commentaire

dix-sept + 10 =