Conseils & Astuces Budget

Quel est l’impact de l’industrie du textile sur la pollution et l’environnement ?

Quel est l'impact de l'industrie du textile sur la pollution et l'environnement ? 1

La production textile fait partie intégrante de l’histoire de l’humanité depuis les temps anciens.
On estime qu’environ un tiers de la population mondiale dépend actuellement des textiles pour sa subsistance. La fabrication de textiles contribue de manière significative à l’économie des pays en développement.
Cependant, la production de textiles implique plusieurs processus tels que la teinture, l’impression, le tissage, le tricotage, le finissage, la teinture, le lavage, le séchage, le blanchiment, la teinture, etc. qui nécessitent l’utilisation de produits chimiques.
Ces produits chimiques sont libérés dans l’atmosphère et provoquent une pollution de l’air et de l’eau. Il en résulte des effets néfastes sur la santé et l’environnement.

Quel est l'impact de l'industrie du textile sur la pollution et l'environnement ? 2

Comment réduire l’utilisation de l’eau dans l’industrie du textile ?

La pénurie d’eau est devenue un problème de plus en plus pressant dans le monde entier.
Elle touche tout le monde, que nous en soyons conscients ou non. Et la plupart d’entre nous n’y pensent que lorsque notre robinet est à sec.
Mais les effets des pénuries d’eau vont bien au-delà de la pénurie occasionnelle. Elles affectent tout de la nourriture que nous mangeons aux vêtements que nous portons.
Comment l’industrie textile s’intègre-t-elle dans cette équation ? Quel rôle l’eau joue-t-elle dans la production de textiles ? Comment pouvons-nous réduire la consommation d’eau dans l’industrie textile ? C’est ce que nous allons découvrir !

A lire aussi :  Village écologique - La solution idéale pour vivre en communauté en mode écolo !
Quel est l'impact de l'industrie du textile sur la pollution et l'environnement ? 3

Quel rôle joue l’eau dans l’industrie du textile ?

Les textiles sont constitués de fibres, de fils, de tissus et de produits finis tels que les vêtements, la literie, les serviettes, les tapis, les moquettes et le linge de maison.
Ces matériaux sont produits à l’aide de divers procédés. Certains de ces procédés impliquent l’utilisation d’eau, d’autres non.
En général, les procédés suivants produisent de l’eau :
La teinture – Ce procédé utilise une teinture pour colorer le tissu. Pendant le processus de teinture, l’eau est utilisée pour dissoudre les colorants.
Finition – Ce processus comprend le lavage, le séchage, le blanchiment et la teinture des tissus.
Filage – Ce processus transforme le coton brut en fil. La fibre de coton contient des huiles naturelles qui provoquent une friction entre les fils. Pour éviter d’endommager les fils, les machines à filer utilisent de l’eau pour les refroidir.
Tissage – Ce procédé permet de produire un tissu en entrelaçant deux jeux de fils.
Tricotage – Ce procédé permet de créer des articles tricotés en réunissant deux jeux de fils à l’aide de points.
La couture – Ce procédé permet d’assembler deux pièces de tissu.
Teinture – Ce procédé ajoute de la couleur au tissu. Au cours du processus de teinture, de l’eau est ajoutée à une solution chimique pour extraire la couleur souhaitée.
D’autres procédés n’utilisent pas d’eau. Il s’agit notamment de :
Le blanchiment – Ce procédé permet d’éliminer les taches du tissu.
L’impression – Ce procédé permet de transférer de l’encre sur le tissu. L’encre ne contient aucun produit chimique.
La sérigraphie – Ce procédé permet d’imprimer des images directement sur le tissu.
Traitement thermique – Ce procédé permet de corriger les défauts du tissu causés par l’exposition à la lumière du soleil.
L’encollage – Ce procédé empêche le rétrécissement du tissu après le lavage.
Collage – Ce procédé permet de fixer les étiquettes sur les vêtements.

Mango réduit sa consommation en eau

Quel est l'impact de l'industrie du textile sur la pollution et l'environnement ? 4

Pourquoi devrais-je m’intéresser à la réduction de la consommation d’eau dans l’industrie du textile ?

Il y a de nombreux avantages à réduire la consommation d’eau dans l’industrie textile. Par exemple, la conservation de l’eau aide à protéger l’environnement. Elle réduit la pollution et préserve les ressources.
En outre, elle permet d’économiser de l’argent. Le ménage américain moyen dépense 1 200 dollars par an en eau en bouteille. Si vous vivez en Californie, vous pouvez dépenser jusqu’à 2 000 dollars par an.
En outre, la conservation de l’eau est une bonne affaire. Selon le ministère américain de l’agriculture, le coût moyen de production d’une livre de coton. Cela signifie que chaque dollar dépensé pour l’eau se traduit par une économie de 40 cents.
Enfin, la conservation de l’eau améliore la santé humaine. Une étude publiée dans le Journal of Environmental Health a révélé que les personnes qui boivent de l’eau du robinet non filtrée sont plus sujettes aux ulcères d’estomac que celles qui boivent de l’eau purifiée.

Levi’s réduit la quantité d’eau utilisée lors de la fabrication de jeans

Quel est l'impact de l'industrie du textile sur la pollution et l'environnement ? 5

Quelle quantité d’eau l’industrie du textile utilise-t-elle ?

Le United States Geological Survey estime que la quantité totale d’eau utilisée par l’industrie textile est d’environ 3 trillions de gallons chaque année.
Cela représente environ 2 % de l’approvisionnement annuel en eau du pays.
Selon le Bureau américain des statistiques du travail, l’industrie textile emploie environ 9 millions de travailleurs dans tout le pays. Parmi ceux-ci, 1,8 million sont employés dans la fabrication de textiles et de vêtements.
Le reste de la main-d’œuvre est composé de travailleurs des industries connexes telles que la couture, le tricotage, le tissage, la teinture, le finissage et l’impression.

A lire aussi :  Dossier look de Noël (3/6) : La montre parfaite

Retrouvez également d’autres idées pour rendre l’industrie textile moins polluante chez La Croix et n’hésitez pas à vous abonner sur ce site tout en recevant 25€ de cashback La Croix.