Conseils & Astuces Budget

Écologie : Les conducteurs roulent de plus en plus seuls !

écologie-conducteur-seul

De plus en plus de personnes conduisent seules. C’est en tout cas ce qu’a constaté Vinci Autoroutes lors de son deuxième baromètre de la conduite sans voiture pendant la Semaine européenne de la mobilité. À l ‘heure où les prix du carburant et de l’électricité grimpent en flèche, ne serait-il pas temps d’adopter l’autopartage ?

L’autosolisme majoritaire en France ?

Derrière ce terme barbare, mélange des mots Auto et Solo, se cache la pratique solitaire d’un véhicule. Que ce soit pour vos trajets longue distance pour aller en vacances, ou le matin pour aller au travail.

Bien que le covoiturage et l’utilisation du vélo électrique sont davantage encouragés ces dernières années afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, VINCI Autoroutes constate dans son deuxième baromètre que les conducteurs français seraient de plus en plus nombreux à rouler seuls.

En effet, sur plus de 1 million de voitures passées au crible, le géant autoroutier s’est rendu compte que seulement 14,8% de ces véhicules roulaient avec plus d’une personne à bord en 2022. Lors du premier baromètre déjà, les français roulaient en majorité seul lors des trajets domicile-travail, entre 8h et 9h.

Une situation qui empire en 2022 avec un nouveau taux d’autosolisme d’environ 87% entre 7h et 8h30, contre 79% à 10h.

Quelles régions sont le plus concernées ?

Première constatation, l’autosolisme n’atteint pas le même niveau dans toutes les régions françaises.

En effet, en Île de France, l’autosolisme a augmenté de 9,1 points entre 2021 et 2022. Il en est de même à Toulouse avec 6,1 points, à Nice (5,4 points), et à Bordeaux (4,5 points). On peut toutefois noter une diminution du nombre de conducteurs seuls dans deux des 14 villes étudiées, à Toulon (1,4 point) et à Lyon (0,6 point).

A lire aussi :  Quel est le meilleur robot KitchenAid ?

VINCI Autoroutes note également que les français roulent majoritairement seuls sur les axes routiers, et encourage le covoiturage, méthode plus économique et écoresponsable.

« Nous sommes convaincus que les mobilités partagées peuvent être utilisées dans les déplacements domicile-travail : c’est à tous les acteurs de la mobilité, opérateurs, communautés, Etat, associations de voyageurs, de se concerter et d’apporter des solutions concrètes », a déclaré Amélia Rung, Directrice du Développement chez VINCI Autoroutes.


Et pour vous, voiture, vélo ou transports en commun pour aller au travail ? 🥸

À propos de l'auteur

Dylan Goncalves

Fan d'high-tech, de lecture et de cinéma, je vous propose le meilleur des bons plans. La substantifique moelle qui vous fera économiser quelques précieux Louis d'Or.