Bon à savoir

Comment organiser ses notes pour s’y retrouver et bien se relire ?

prendre des notes
Écrit par Claire

Qu’il s’agisse de conférences auxquelles vous assistez, de réunions professionnelles, de cours en amphithéâtre ou bien en classe selon votre cycle d’étude, la prise de note efficace est primordiale. Sans une prise de note organisée, la déperdition du savoir transmis guette !

prendre des notes

Disposer du matériel nécessaire

Tout d’abord, pour effectuer une prise de note efficace, il faut disposer d’un matériel complet et adéquat. Il faut veiller à choisir le support de notes le plus ergonomique.

Le cahier est à privilégier, pour l’aspect de suivi qu’il permet, sans risques de perte de pages. Le carnet de feuilles à spirale est une solution moins pertinente, compte tenu de la fragilité de l’ustensile et du risque de détachement des feuillets.

Le classeur, très encombrant, disposant de feuilles à insérer et à ôter sans arrêt, s’avère moins pertinent. Enfin le paquet de feuilles volantes, de brouillon ou de classeur, est à exclure.

Au niveau des ustensiles scripturaux, les stylos à billes qui contiennent de l’encre noire, voire bleue, sont à privilégier. Ils permettent d’écrire longtemps, sont peu onéreux, donc aisément remplaçables. Le stylo à plume nécessite une gestuelle plus lente et plus délicate, peu compatible avec la prise de notes rapide.

De plus, les cartouches d’encre, rapidement vides, sont assez coûteuses. Il est important de disposer de stylos billes d’une seconde couleur, rouge par exemple, pour permettre de souligner les titres et de mettre certains points en exergue.

Organiser les notes

En début de cours, de conférence ou de réunion de travail, l’animateur annonce toujours le plan qui structure l’explication générale. Il faut toujours noter ce plan de manière complète, sur une page dédiée. Il constitue le joker auquel se reporter si l’on perd le fil lors de sa relecture.

Il convient de faire un usage régulier des chiffres romains, pour hiérarchiser ses notes.

Par exemple, notez :

I) Introduction,

II) Premier point et ainsi de suite. Soulignez ces entêtes de paragraphes avec la couleur plus vive.

Poursuivez systématiquement la hiérarchisation, avec des chiffres classiques.

Exemple :

II) Premier Point

1) la théorie, prenez les notes sur la théorie, puis

2) la Pratique, prenez les notes sur la pratique, et ainsi de suite.

Les lettres peuvent compléter cette subdivision comme :

II) Premier point

1) La Théorie

a) les règles.

C’est cette hiérarchisation, en créant une arborescence logique, qui entraîne une relecture efficace permettant d’intégrer les données et les concepts.

À propos de l'auteur

Claire

iGraal est un portail de shopping en ligne qui permet à ses utilisateurs de bénéficier de réductions différées (cashback) ou immédiates (codes promo). L'inscription est gratuite et donne accès à plus de 1400 marchands tels que Boulanger, Sephora, Lastminute et bien d'autres. Découvrez les meilleures offres et actus.

5 Commentaires

  • La prise de note est très importante, j’utilise beaucoup les sigles et abréviations afin de gagner du temps et les surligneurs pour mettre les passages important en avant.

  • C’est tout un art effectivement, on croit avoir tout bien transcrit en abrégé et puis non… j’ai toujours regretté de n’avoir pas fait de sténo.

  • Je pense que le meilleur support reste un bloc note, type Rhodia. Les feuilles sont vites tournées, on peut ensuite les détacher aisément. Autre technique plus moderne : taper directement le cours sur un ordinateur portable. Je l’ai fait lorsque j’étais étudiant, cela demande une mise en page, mais la plupart des profs envoyaient ensuite le plan et le cours tapés au format word. Dispensés d’écrire, nous ne l’étions pas de travailler ces cours.

  • On a beau être doué dans une matière si la prise de notes est catastrophique les conséquences s’en feront ressentir. Pour ma part il m’est arrivé de tellement écrire, que le soir, j’étais obligée de déchiffrer, la vraie confusion, du coup c’était pas mieux que si je n’avais rien pris! Apprendre a trier, sélectionner l’essentiel est la base, pour ensuite avoir un contenu clair et cohérent. Etre proche du professeur et pas au fond de la classe est un point crucial également.

  • Je n’ai jamais vraiment eu de technique de prise de note, mais je trouve que chaque prise de note est propre à chacun et elle n’est lisible que par soi meme… Je me suis deja pris la tete à essayer de lire des belles notes de quelqu’un d’autre mais… C’est pas les miennes!

Laisser un commentaire

quatre × 5 =